AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%   Dim 24 Mar - 14:13


Noor & Ariel
Je m'étais levé de bon matin aujourd'hui. Peut-être était-ce le froid qui m'avait tiré du lit plus tôt qu'à l'habitude ou un autre fait, mais j'étais debout et je m'ennuyais fermement. J'étais seul à la maison. Mon père était parti depuis longtemps à la boutique et ne risquait pas de revenir avant tard ce soir. La boulangerie lui prenait tout son temps libre.

Je m'étais installé sur le canapé du salon, devant la tv, avec un bol de céréales sur les genoux. J'avais beau zappé, aucune chaîne ne me plaisait. Je tombais sans cesse sur les ventes de produits ménagers ou culotte ultra gainantes. Sérieusement, il y a des gens qui achètent cette merde ? Je continuai à zapper et je tombais sur les chaînes de dessins animés... Ok...
Je m'arrêtai finalement sur une chaîne sportive, bien que le sport ne soit pas mon dada. Oui, je supporte quelques équipes mais je ne suis pas un grand fana de sport.

Mon téléphone mobile que je ne quittai se mis à vibrer. Je venais de recevoir un text de Noor, un ex... Nous sommes restés amis malgré notre histoire commune qui n'a duré que quelques mois d'ailleurs. Ce n'était pas la grande histoire d'amour, du moins pas pour moi.
Notre couple s'était formé à cause d'un pari. Oui, au collège on a la bonne idée de se lancer de petits gages qui entraînent ce genre de chose. Soit, nous sommes restés ensemble un mois, voir deux, je ne m'en souviens plus et notre relation n'était pas très fusionnel. C'est pourquoi j'a préféré la quitter et la garder en amie. Oui, Noor est une fille que j'apprécie beaucoup et avec qui je passe toujours d'excellents moments.

Son message ne me surprenait pas, nous communiquions souvent par sms et cette fois-ci, Noor voulait me voir.
Oh, il n'y avait aucune idée derrière cette demande, du moins pour ma part. Nous aimions juste passé quelque temps ensemble.
Je lui répondis en lui proposant de passer chez moi, à la maison familiale. Elle y était déjà venu lorsque nous sortions ensemble, et il me semble qu'elle n'avait jamais remis les pieds depuis notre séparation.

Je me levai d'un bon pour mettre mon bol au lave vaisselle. Je devais me préparer. Je savais que Noor n'allait pas refuser ma proposition et que d'ici quelques minutes elle allait sonner à la porte.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%   Lun 25 Mar - 16:43


ft. ariel
⊰ need to see you
Les premiers rayons de soleil de la journée pénètrent dans ta chambre, à travers les stores qui sont, justement, censé les arrêter. Pourtant, cela n'a pas l'air de fonctionner, heureusement que tu étais déjà réveillée sinon tu aurait très bien pu piquer une crise pour cela. Petit à petit l'obscurité laisse place à la lumière, signe que le monde est en train de se lever, tout doucement. La nuit laisse place au jour, la lune meurt pour laisser le soleil vivre ses heures de gloire.
Ce n'est pas ton cas, tu as passé la nuit réveillée et tu vas passer la journée dans le même état. Un état second que tu détestes, un état de questionnement constant. Tu réfléchis trop, tu dors peu. Cela fait maintenant quelques temps que ça te fait cela. Et pendant que tu réfléchis tu ressasses le passé. Tes erreurs, tes moments de bonheurs, ton adolescence, ton enfance. C'est comme vivre une crise de la quarantaine à vingt-deux ans, absurde. Pourtant, il n'y a pas forcément de quoi être fière de ce que tu as pu faire durant ton adolescent, rien que quelqu'un de normal voudrait forcément revivre. Pourtant, en ce moment tu voudrais y retourner. Il faut dire que tu as eu tes heures de gloire en ce temps-là. Et ce matin, en te levant tu avais envie de revoir un vieil ami à toi : Ariel. Tu essaies de chasser cette idée de ton esprit et de passer à autre chose.
Tu entends ta soeur jumelle, Sky, sortir de sa chambre, commencer à se préparer. Tu connais son rituel par coeur, tu n'auras pas la salle de bain pour toi toute seule avant un moment et compte tenu du fait que tu ne veux pas discuter de tes cernes, de ton manque sommeil, et du fait que tu as tourné dans ton lit toute la nuit, tu fais celle qui dort. Pourtant, elle vient quand même te voir. Elle ouvre la porte de ta chambre et te demande si tu comptes aller en cour aujourd'hui. Les cours, l'espace d'un instant tu n'y avais pas pensé. Tu secoues la tête en signe de négation. Elle ferme la porte et te laisse donc tranquille. Une chance pour toi que ton identique aille en cour aujourd'hui, tu allais pouvoir passer la journée en petite culotte à ne faire absolument rien, à par peut-être réfléchir.
Pourtant, lorsque la porte d'entrée claque, tu pris la décision de sortir de ton lit et de te préparer. Tu attrapes ton téléphone demande à Ariel ce qu'il fait. Malgré le programme que tu avais pu te prévoir mentalement, tu as envie de voir le bouclé et prendre de ses nouvelles. Il te propose de passer chez lui. Tu souris à la lecture du SMS. Cela fait longtemps que tu n'es pas allé chez lui, tu es sûre que cela va te faire du bien, sortie de chez toi pour commencer. Après t'être lavée, habillée, maquillée, coiffée tu te mets en route. Cela ne te prit pas longtemps pour rejoindre Magnolia Street. Arrivée devant la petite maison, tu sonnes et attends que l'on t'ouvre, ton plus beau sourire accroche aux lèvres.
Après seulement quelques minutes, la porte s'ouvre sur le fils du propriétaire, Ariel. Tu lui souris et attend qu'il te laisse entrée.



BABIE CLOUDS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%   Mer 27 Mar - 15:59

Alors que je venais de finir ma douche afin d'accueillir mon amie dans les meilleures conditions, la sonnette poussa son cri dans toute la maison. Noor venait d'arriver.
Je dévalais les escaliers torse nu, ayant que pour seuls habits un jean retroussé en pantacourt et dans ma main, le t-shirt que je devais porter.

Encore dans cette tenue, j'ouvris sans aucune honte ou gêne la porte à mon invitée. J'étais pressé de la revoir. Noor était sur le pas de la porte, souriante et apprêtée, comme elle l'avait toujours été.
C'était une jolie fille, je ne l'avais jamais nié, elle et sa jumelle faisaient pas mal de jalouses à l'école, mais Noor était humble et ne se ventait pas de sa beauté. D'ailleurs, je ne sais pas s'il elle se rend compte de l'image qu'elle dégage.
Oui, plusieurs mecs avaient déjà craqué pour ces poupées brunes.

Elle me souriait. Je lui retournai ce sourire.
Je voyais son regard se fixer sur mon ventre.
Il faut dire que toute la gente féminine que j'ai côtoyée n'a pas eu à s'en plaindre une seule fois, et d'ailleurs mon corps avait un petit succès auprès de mes clientes. Noor ne semblait pas non plus indifférente à ma musculature. Oui, ce petit regard flattait mon égaux. Je ne veux pas dire que je suis un bête qui aime être reluquée mais j’apprécie voir leurs yeux briller en tombant sur mon ventre. Peut-être l'avais-je fais exprès de lui ouvrir dans cette tenue (acte manqué) mais quoi qu'il en soit, je lui fis un signe du sourcil et mis mon t-shirt gris.
«Désolé, je sors de la douche...»
D'ailleurs mes cheveux étaient encore mouillés et quelques mèches laissaient échapper de petites goûtes qui venaient s'écraser sur le paillasson.
Je vins l'enlacer pour la saluer amicalement. Elle sentait fraîche et devait certainement sortir depuis peu de la douche, comme je venais de le faire.
«Ca va bien ? Entre !» Lui dis-je tout en ouvrant un peu plus la porte.

Nous entrâmes dans la maison familiale de Boyton. Eh non, nous avions pas changé la décoration depuis sa venue ici. Il faut dire que mon père est tellement peu à la maison, qu'on se fiche un peu de la décoration qui reste rudimentaire. Quelques photos parsemées sur les commodes et accroché sur un mur qui aurait besoin d'un coup de peinture fraîche. Non, décidément, nous n'étions pas des as de la décoration, mais notre chez nous était ainsi depuis si longtemps que l’esthétique qui laissait à désirer ne nous posait pas de souci.

«Tu reconnais un peu ?» lui demandai-je alors qu'il était évident qu'elle allait reconnaître les vieux cadres photos.
Je souriais bêtement de ma question.

Nous pouvions me suivre à la trâce... les goûtes tombant de ma chevelure bouclée laissait de larges trâce sur le parquet, tel le petit poucet pour retrouver son chemin.
«Heu... tu m'excuses une seconde, faut que j'aille me chercher une serviette... Tu peux aller dans le salon. Vas-y... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%   Mer 27 Mar - 16:34

⊰ need to see you
Tu es sur le paillasson de ton cher ex petit ami aux bouclettes. Tu as toujours eu un petit faible pour lui, ça c'est très certainement à cause du stupide pari qui vous a mis ensemble pendant une semaine, prolongé en deux mois. Il t'a quitté, tu as pas forcément eu le coeur brisé, non tu as plutôt essayé de garder la tête haute en criant que personne ne pouvait te briser, que personne ne pouvait briser la Noor Daniels. Pourtant, tu étais toute contente de pourvoir le revoir, tu avais longtemps hésité à lui envoyer un message pour réellement le voir. D'habitude ce sont plutôt des messages pour prendre des nouvelles, papoter un peu, mais aujourd'hui c'était différent. Tu voulais le voir, lui, ses yeux verts et ses cheveux bouclés.
Tu attends donc devant la porte, pas très longtemps. La porte s'ouvre rapidement sur Ariel torse nu. Tu n'aurais vraiment pas pu rêver mieux. Tu souris en observant son visage puis ses abdos. Tu ne pouvais pas t'en empêcher, personne n'aurait pu de toute manière. À ce moment-là, tu aurais voulu mettre n'importe qui aux défis de détourner le regard de ces magnifiques abdominaux. Il devait passer beaucoup de temps à les entretenir, il ne devait pas être le genre de gars à faire le paresseux devant la télé avec une bière et un paquet de chips dans les mains. Malgré ça, tu essaies de garder ton 'calme' et de dire quelque chose. « Salut Ariel. » Mais il enchaîne en s'excusant de sortir de la douche, le bougre. Il ne devrait pas s'en excuser, bien au contraire. C'était une véritable bénédiction. Tu aurais presque envie de souhaiter que cela arrive à toutes les filles, même si c'est vrai que tu préfères avoir ce spectacle pour toi toute seule. « Oh, ne t'inquiète pas pour ça. Et puis ça te va bien les cheveux mouillés. » Tu rigoles légèrement en passant la main dans ses cheveux humides. Il te demande comment tu vas. « Oh, ça va. Et toi ? Ça faisait longtemps que je n'étais pas venu, et même que je ne t'avais pas vu en chair et en os. » Après qu'il t'est invité à rentrer tu franchis le pas de la porte.
La maison, ou du moins le hall d'entrée, n'avait pas changé d'un poil. Toujours les mêmes photos, les mêmes meubles. Si tu n'avais pas pris dix centimètres depuis la dernière fois tu pourrais jurer que vous êtes encore en couple, que tu es encore au collège et la reine du lycée. Non, rien n'a jamais changé et en même temps tout a changé. La dernière fois que tu étais venue ici c'était l'une des dernières journées que tu passais en couple avec Ariel, le moment de nostalgie que tu voulais tant revivre était en train de te submerger. Tu suis le garçon dans le couloir. Et, à croire qu'il lit dans tes pensées, il te demande si tu reconnais l'endroit. Bien sûr que tu le reconnais. Tu souris en hochant, positivement, la tête et en regardant les photos pensivement. Beaucoup représentent Ariel lorsqu'il était jeune, enfin lorsqu'il était encore qu'un gosse. Maintenant il a grandi et est devenu un homme. Pendant que tu fais un bon dans le passé, Ariel part chercher une serviette et toi tu pars dans le salon.
La télé est encore allumée sur une chaîne sportive. Tu t'assoies lourdement sur le canapé en observant la pièce. Un salon des plus ordinaires, une télé, un canapé, rien d'extravagant. Et pourtant il y a tant de souvenir. Tu te souviens des après-midis à ne rien faire, que tu passais dans ses bras devant la télé. Vous aviez fait le concours de celui qui mangeait le plus de marshmallow d'affilé sur la table basse. C'était Ariel qui avait gagné, d'ailleurs. Tu ne peux pas t'empêcher de rire doucement à ce souvenir, à cette grosse défaite. Un souvenir que tu voudrais, quand même, revivre, parce que c'était le bon temps. Le temps de l'insouciance. Tout était simple, il n'y avait rien de bien compliqué.
Les pas du garçon te tire de ta rêverie, tu te retournes et le regardes « C'est fou comme rien n'a changé ici. » Et ça, ça t'étonnes vraiment. Tu ne pensais pas que c'était possible qu'une maison reste exactement la même pendant tout ce temps. « J'espère que ta chambre a changée, quand même, depuis le temps. » Parce qu'autant garder un salon intact pendant quelques années c'est possible, mais garder une chambre d'enfant à son âge, c'est tout de suite beaucoup plus étrange, voir flippant.


BABIE CLOUDS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%   Mer 27 Mar - 17:22

Ca faisait pas mal de temps qu'on ne s'était pas vu... On échangeait par textos, nous parlions d'ailleurs de tout et de rien, mais les vraies retrouvailles, il n'y en avait pas vraiment eu jusqu'à aujourd'hui.
Ca ne me dérangeait pas, au contraire, j'étais heureux de la revoir après tant d'échanges. J'avais l'impression de recevoir une très bonne amie à moi et je n'étais aucunement gêné de la revoir ici.
Certes nous avions eu une histoire commune, mais je pense que nous sommes tous les deux assez grands pour avoir tourné la page et entamer une relation purement amicale.
Oui, Noor, je ne la voyais plus que comme telle. Une super pote avec qui je n'avais aucun tabboo. Après tout, nous avions beaucoup partagé et il aurait été dur de la considéré autrement.

J'étais parti à l'étage me prendre une serviette, afin de sécher par des coups toniques mes cheveux encore mouillés par ma toilette. Ce monticule de poils me donnait du fil à retordre, après chaque douche. C'était un combat sans fin et je pouvais passer des heures dans la salle de bain à obtenir une coiffure digne de ce nom. C'est pourquoi, je mets généralement des bonnets. Bon ok, je le confesse, le bonnet n'est pas simplement posé sur ma tête pour éviter le brossage... mais c'est une des raisons.
Pris au dépourvu, je séchai avec rapidité mes cheveux et je pris le premier bonnet qui tomba sous ma main. Eh voilà, le tour était joué.

Je parti rejoindre Noor qui s'était installé dans le salon et à peine avais-je posé mon pied dans la pièce qu'elle entama la conversation et dans ses propos, elle n'avait pas tord. Rien n'avait changé. Etait-ce si impressionnant que ça ?
Mon père et moi n'avions jamais fais réellement attention, vivant au jour le jour dans notre maison.
« J'espère que ta chambre a changée, quand même, depuis le temps.
- Ma chambre ? Tu veux la voir et faire ton avis par toi-même ?
»

Bien entendu que j'avais changé ma déco, je ne pouvais pas rester avec des posters célèbres footballers et joueurs de baseball alors que j'avais 23 ans. Non, j'avais troqué les posters des sportifs et de la couleur bleu marine contre des murs gris et personnalisés avec un collage de groupes de rock réalisé par mes soins, des phrases écrites au feutre à même les murs et deux-trois photos fixées autour de mon lit.
Ces photos : Moi et mon père, moi et mon ancien chien maintenant mort et une photo de Greenwood. Voilà les seuls souvenirs qui me façonnaient, qui avaient fait de moi qui je suis aujourd’hui.

Je lui pris la main, et l'emmena à l'étage.
La chambre... C'est un endroit secret hein ? Pour un mec de mon âge, ça l'est encore plus mais, j'avais confiance en Noor et je n'avais aucune crainte à la faire monter. Nous y avons passé des heures à l'intérieur. Nous n'avions pas fait grand chose, mais ces moments étaient agréables.
Nous nous allongions sur mon lit une place, maintenant devenu double, et nous ne faisions rien à par partager ce moment de calme ensemble. Nous en avions sans doute besoin. Je me souviens que je pouvais passer des heures à rester allonger sur mon lit, sa tête sur mon torse et à lui chuchoter de douces paroles et en lui caressant ses cheveux noir ébène.
Le bon tant, maintenant, ce lit ne me sert plus qu'à dormir ou à coucher avec une fille... Ca arrive de temps en temps, mais j'évite de ramener des fille au domicile familiale. Je n'imagine pas la tête de mon père s'il tombait sur une de ces filles. Passons...

Nous étions arrivé à l'étage, devant ma porte fermée.
Je me retournai vers ma belle ex copine. Je dessinai un sourire digne de ce nom et lui annonçai : «Bon, n'oublie pas que c'est une chambre de garçon, elle n'est pas nikel ok... mais c'est juste dans l'idée. »
Dans ma chambre traînaient des t-shirt et d'autres conneries sur le sol, mais ce bordel ne me dérangeait pas. Il fait parti intégrante de ma vie. Ouai, ma vie est un beau bordel.

J'ouvris doucement la porte sous le regard interrogatif de Noor.
Elle était jolie, son regard brillait et son sourire la rendait sexy. Oui, je peux le dire sans aucune arrière pensée.
«Voilà la bête ! » dis-je. «PJai pas trop touché à la déco comme tu peux le voir. T'as vu j'ai changé de lit par contre ! »
Je rigolai. J'étais impatient de recueillir l'avis de mon amie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%   

Revenir en haut Aller en bas
 

#0055 ~ Noor&Ariel ◊ Si tu aimes l'eau, alors tu m'aimes déjà à 72%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE LAST KISS. :: Logements Magnolia Street.-