AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 parcours brûlant, alden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: parcours brûlant, alden.   Dim 31 Mar - 1:34

parcours brûlant,
Le jeu du silence. Tes lèvres verrouillées Cachent un secret bien gardé. Dans ce jeu sans vainqueur Tu y laisses ton cœur. Plus de parole en l'air, Plus d'espoir, plus de chimère; Le silence est d'or quand la tristesse vient à éclore. Tu te retires des autres gens, Car eux et toi c'est différent; Tu ne leur fais pas confiance, alors tu préfères dans le silence. C'est un jeu obscur qui cache tes déchirures, Mais tu ne gagneras pas à ce défi sans loi.
La nuit tombait peu à peu sur la ville de Greenwood. Et comme si je n’avais rien de mieux à faire, j’étais affalée sur le canapé devant un film des plus pourri, la main dans le paquet de chips. Quelle élégance. Je soupirais blasée à la recherche d’une idée qui égaierait ma soirée mal commencée. Parce qu’à ce train là, d’ici quelques moins, je serais devenue la nana que tous les mecs trouvent repoussante, le bide gros comme une pense à bière et les hanches aussi larges qu’une bonne grosse tablette de chocolat. Vraiment sexy. Le fantasme de tous les hommes, j’en étais certaine. Ma bête pensée laissait échappée un fin rire de ma gorge. Il n’en avait pas fallut plus pour que le courage me gagne et que je lève les fesses de mon petit confort. Devenir le parfait sosie d’Home, non merci. D’ailleurs, faudrait vraiment que je change de chaine, les Simpson, ça me montais à la tête. D’un geste adroit, je saisissais mon portable sur la table et je t'envoyais un sms aguicheur. A toi, cher Alden. Il me suffisait d’une phrase, juste quelques mots pour te mettre l’eau à la bouche et te convaincre de me rejoindre dans un des nombreux bars de la ville. De faite, je n’avais pas du attendre bien longtemps pour que tu ne me répondes. Positivement d’ailleurs. Je t’appréciais de plus en plus. J’aimais ta manière d’accourir dans mes bras quand l’envie me prenait. Ou l’inverse. Avec toi, je m’amusais. Réellement. Entre nous, un jeu était né. C’était un jeu sans limite. Mais surtout un jeu sans règles. Et c’est tout ce qui faisait l’excitation de nos moments privilégiés. Après la lecture de ton sms, je reposais mon portable, direction la salle de bain pour prendre une bonne douche. Tu méritais bien que je me fasse une petite beauté. Je n’allais pas arriver en mode aguicheuse avec une odeur de chips et une haleine de paprika. Pauvre de toi. Tu m’aurais sans doute fuis comme la peste si ça ne t’avais pas alléché. Même que pour la peine, je sortais mes plus beaux sous-vêtements. Tu n’allais pas être épargné.
Quelques instants plus tard, j’étais fin prête à quitter l’appartement. Je refermais la longue veste qui entourait mon corps et je prenais la direction du Stateline Bar. Ce n’étais pas très loin, heureusement. J'entrais vite fait à l’intérieur, la peau frissonnant du froid extérieur. Je zieutais le vaste espace du bar et sans peine, je discernais tom ombre au bar. Rien d'étonnant. D'un pas nonchalant, je décidais d'enfin de te rejoindre. Pour faire acte de ma présence, je me contentais de faire glisser mon index le long de ton bras. « J’espère que vous n’attendez personne. » Je marquais une pause avant de reprendre de ma petite voix sexy, « Parce que je compte vous garder pour moi… » Je laissais le reste de ma phrase en suspend et je prenais place sur le tabouret voisin au sien. J’utilisais le vouvoiement pour rajouter un petit effet en plus. J'aimais jouer de mes charmes et je pense que tu devais commencer à en avoir l'habitude. Pourtant, tu ne savais jamais savoir de quelle manière je frapperais. Imprévisibilité. Oh oui je l'étais et tu allais en faire les frais, ce soir plus que jamais. J'étais affamée. Affamée de toi.


mise en page par fade out
poème par Sakura91
je suis aussi nulle que toi en début, j'espère que tu aimeras quand même. ♥
Revenir en haut Aller en bas
 

parcours brûlant, alden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE LAST KISS. :: Stateline Bar.-