AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 unknown eleven, show me your destiny.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: unknown eleven, show me your destiny.   Mar 2 Avr - 15:37



✝ DESTINY, DESTINY, RISE YOUR FACE.

Je n'avais jamais été très friand de ce genre de chose. Mais un peu de nouveautés n'étaient pas pour me déplaire, surtout lorsque celles ci étaient dédiées à une œuvre caritative. Un peu d'humanité bon dieu! J'avais tout misé sur l'inconnue numéro onze. Pourquoi? Parce que j'avais estimé sa fiche poignante, naturelle. Écrite avec la plus belle plume qu'il m'est été donné de lire. Touché, ému, comblé, entiché. Quitte à payer une petite fortune pour de belles lignes, j'avais tenu à choisir la plus réaliste de ma façon de pensée. De voir les choses. Et je devais avouer que je n'étais pas déçu du choix que je venais de faire.

Être d'astreinte la nuit précédente n'allait pas m'aider à être à l'heure -et en forme- pour le fameux soir. Mais l'excitation faisant place à la fatigue et l'épuisement des derniers jours, c'est avec enthousiasme que je me préparais pour l'événement. Côté vestimentaire? Au plus simple: un jean et une chemise blanche. Je ne désirais pas faire de cette occasion un rencard, ma vie était déjà bien assez tumultueuse comme ça avec deux femmes. Deux ouragans! Mais j'estimais que c'était courageux d'avoir participer à un tel jeu, alors autant se vêtir dignement. Fin prêt, je me rendais sur les lieux du rendez-vous, guilleret, confiant. Je ne ressentais aucun stress tant je restais persuadé que la soirée allait être excellente et que j'allais être en bonne compagnie. L'espoir fait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: unknown eleven, show me your destiny.   Mar 2 Avr - 17:49

« Il faut rire avant d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri - Jean de La Bruyère »
there's no cinderella here
C'était avec grand plaisir que j'avais participé à ce projet car l'association pour laquelle étaient reversés tous les dons était très importante à mes yeux, comme la plupart des associations d'aide d'ailleurs. Les enfants pauvres, les malades, les vieilles personnes, les parents d'enfants de tous genre, les gens seuls... Tout le monde avait le droit d'être aidé mais ce soir là plus particulièrement il s'agissait d'une association bien particulière. Et puis il s'agissait aussi d'un moyen comme un autre de rencontrer un homme. On ne sait jamais sur qui on peut tomber mais celui qui m'avait choisi avait du apprécier ma façon de penser, ma façon d'écrire peut-être. Quoi qu'il en soit j'était très contente de me rendre à ce bal et ce fut avec un sourire un peu ridicule que je me préparai. J'enfilai une robe sobre mais distinguée et légère que j'avais choisi avec précaution, me maquillai simplement puis relevai mes cheveux d'une queue de cheval chic avant de mettre mes escarpins noirs. J'étais simple mais élégante pour cette soirée avec un inconnu. « Bonjour, numéro onze » dis-je à la personne à l'accueil. La jeune femme me fit signe d'entrer avec un sourire fin et je m'avançai donc dans la salle en admirant le magnifique décors. Rien n'était mis au hasard, loin de là. Chaque détail avait été vu et mis en avant. L'argenterie brillait de mille feu, les tables étaient resplendissantes. Les murs nappés de soie, les chaises mais aussi chaque personne présente dans l'immense pièce était sur leur trente-et-un. C'était magnifique. « Excusez-moi, êtes vous une inconnue ? » J'acquiessais en souriant avant que l'homme ajoute poliment « Bien, veuillez vous dirigez vers là-bas s'il vous plait » Je m’exécutai donc sagement et rejoignis un groupe de femmes.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: unknown eleven, show me your destiny.   Mar 16 Avr - 18:34



✝ DESTINY, DESTINY, RISE YOUR FACE.

Tout était si beau, si lumineux, si étincelant, si finement agencé. J'étais comme un enfant, émerveillé, abasourdi par tant d'éclats. Qui a dit qu'il y avait une date limite? Ce n'était pas comme les aliments, avec la date de péremption. J'estimais que garder un brin d'enfance était un cadeau, une chance inouïe. Et à en juger mon degrés d'enfance, je devais être bénit par les dieux. Tandis que je continuais à contempler le décor féérique, j'avançais lentement vers le buffet, en attendant les festivités. J'observais chaque homme, chaque femme, parcourut par ce petit frisson d'excitation à l'idée que cette soirée allait être unique. Au fond de moi, inconsciement, je me surpris à chercher Megara du regard. A espérer, violemment. D'une force peu commune, dictée seule par les tourments de l'amour. Mais j'abandonnai, rapidement rejoint par la triste réalité. Notre dernière rencontre avait commencé par un désastre, poursuivit par un paradis pour s'achever sur un carnage. Nous étions maudit, aucune chance n'était de notre côté. Mais je ne comptais pas m'arrêter là pour autant, je la voulais, je le sentais dans mes tripes. Comme une histoire prédestinée, créée sur mesure. Et je savais que nous étions fait l'un pour l'autre. Peut importait les aléas du quotidien, peut importait Sofia et notre relation. C'était elle, rien qu'elle. Pour toujours et à jamais.

L'heure fatidique approchait. Aucune horloge me l'indiquait, si ce n'était la tension qui se faisait de plus en plus pesante autour de moi. Les battements de mon coeur s'accéléraient, je voyais en toute femme ma cavalière. Je l'attendais, piétinant d'impatience, d'excitation. A quoi ressemblait-elle? Je n'accordais que peu d'importance à cet aspect là, j'étais infiniment convaincu par sa fiche. Qui qu'elle soit, je savais qu'elle me plairait, que le courant -à priori- passerait entre nous. Non, aucune incertitude là-dessus, que de l'espoir. Les clans femmes-hommes commençaient à se faire plus distincts, chacun lançant des regards à l'autre. Tous dans l'attente. Tous dans l'envie. Dévoile-toi, doux visage à la belle plume.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: unknown eleven, show me your destiny.   

Revenir en haut Aller en bas
 

unknown eleven, show me your destiny.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE LAST KISS. :: Le bal de charité.-