AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 you ready to run? (sookie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: you ready to run? (sookie)   Mer 8 Mai - 21:16

you ready to run?


✽ feat. priam & sookie.
C’était un matin comme les autres qui se profilait à l’horizon de Greenwood. Il n’était que six heures du matin et le soleil était encore trop timide pour se dévoiler complètement, mais le sportif entêté qu’était Priam s’en foutait comme de l’an quarante. Il aimait courir, c’était devenu avec le temps un besoin vital; d’ailleurs, il n’avait pas honte de dire que lorsqu’il manquait un entrainement matinal pour cause de maladie par exemple, il pouvait culpabiliser durant une journée entière. Eh oui, il y avait ceux qui aimaient prendre soin de leur santé physique – et il y avait les autres. Priam, lui, se plaçait sans conteste dans la première catégorie. Il pourrait se vanter plus tard d’être en pleine forme et d’éviter quelques visites d’urgence à l’hôpital, ce qui n’était pas à négliger, remarquez. Après avoir dépassé le cap de la cinquantaine, la vie devenait côté santé soudainement encore plus salope qu’avant, c’était bien connu. Vue déficiente, pas lent et traînant, gestes tremblants et imprécis… La liste était malheureusement longue. Non, Priam n’avait pas hâte d’être vieux.

Vêtu d’un t-shirt noir de Nirvana et d’une paire de jogging gris, le jeune homme sortit de l’appartement sur Cherry Ridge Boulevard qu’il partageait avec sa meilleure amie de toujours, Dorrit. Les choses semblaient mieux aller entre eux depuis la veille, où ils avaient pris la peine de se parler au lieu de s’éviter comme la peste par embarras. C’était un véritable soulagement que de retrouver la rouquine qu’il connaissait si bien après une semaine remplie de silence tendu. Oh, bien sûr, tout n’avait pas encore été démystifié comme qui dirait et Priam avait la drôle d’impression qu’il passait à côté de quelque chose d’évident – mais quoi ? Pour le moment, il attendrait et il verrait. Il n’avait pas envie de provoquer un malheur, pas encore, et préférait rester sage. Alors ce matin, comme à son habitude, il était sorti de chez lui pour courir : une bonne heure de course avant de rentrer juste à temps pour le petit-déjeuner, il n’y avait que ça pour bien commencer la journée ! Parfois, Priam tombait sur Sookie, une rouquine – à croire que les femmes de l’entourage du brun étaient toutes rousses ! Hum, il ne s’en plaindrait pas, cela dit; les rousses étaient tellement magnifiques – et ils courraient ensemble, côte à côte, tout en jasant de tout et de rien. Avoir trouvé son égal à ce niveau était juste grisant. Ils ne se croisaient pas tous les matins, tout dépendait du parcours et du lieu choisis, mais lorsque cela arrivait, c’était toujours plus sympa.

Aujourd’hui, notre champion olympique en devenir – ou pas – avait opté pour la forêt bordant la ville. C’était tranquille, silencieux si on excluait la bande sonore naturelle de la nature… l’endroit idéal en somme. Priam marcha tranquillement, sans se presser, jusqu’à ce qu’il aperçoive les conifères familiers apparaître dans son champ de vision. Il réservait son énergie pour son entrainement, bien sûr. Une fois arrivé, il fit quelques étirements élémentaires avant de commencer – très important sinon ça fait hyper mal le lendemain – puis se mit à courir à un rythme régulier, pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you ready to run? (sookie)   Ven 10 Mai - 10:21

sookie & priam

Sookie prenait son réveil dans la main et attendit un temps immense avant que tous les chiffres qu'elle voyait devant elle, se rejoignent. Il était 6 heures du matin. Sookie reposa son réveil, se frotta les yeux avant de souffler. Elle n'était pas encore bien réveillée. La journée d'hier avait été très, très pesante. Entre ses parents qui lui tapaient sur le système avec ses histoires d'héritage du à la mort de sa grand-mère il y a deux semaines et entre ses sentiments qu'elle avait pour Judi et dont elle ne savait pas trop quoi en faire. Elle était perdue, très fatiguée, et elle allait bientôt craquée. Sookie en avait par dessus la tête et elle savait bien quoi faire pour aller mieux. Il fallait qu'elle court. Pour la plupart des personnes qu'elle a croisé dans sa vie, c'était à peu près toujours le même discours "courir, c'est chiant" "courir ça fait mal" "courir ça fait transpirer" "courir, c'est super fatiguant". Certains d'entre eux n'avaient pas tord, certes nous transpirons quand nous courrons, certes ça fait travailler tout le corps donc ce n'est pas sans douleurs quand on est débutant mais courir ça fait tellement bien. Ça libère, on sent le vent se déchaîner dans nos cheveux, on peut se vider la tête, oublier pendant une fraction de secondes, tous nos problèmes. Sookie souriait rien qu'a l'idée qu'elle allait courir. Elle se levait, avec un peu de mal quand même pour se diriger ensuite vers sa commode. Elle prenait un short de sport, un bandeau, ses sous-vêtements pour ensuite les enfiler. Elle avait juste regarder par la fenêtre, avant de choisir ses vêtements, pour vérifier qu'il ne neigeait pas au moins. Le temps changeait tellement de jours en jours ces temps ci, elle ne savait pas trop à quoi s'attendre.

Elle descendait rapidement les escaliers pour se préparer déjà au rythme de sa course future. Elle était encore fatiguée et n'avait même pas mangé, alors il fallait qu'elle fasse attention. Elle ouvrait son frigo, prit une bouteille d'eau qu'elle attachait à sa ceinture incrustée dans son short, prit une banane ainsi qu'une pomme. Elle eut finit l'un des fruits lorsqu'elle referma la porte de sa maison derrière elle. Elle mit ses oreillettes, appuya sur play et se retrouva avec de la musique pleins les oreilles. Il n'y avait rien de mieux. Elle commença avec quelques foulées et partit tranquillement en direction de la forêt qui n'était pas très loin de chez elle. Elle aimait courir entre les arbres en sentant les feuilles craquées sous ses pieds. Elle était loin de tout, loin de la ville, juste elle, sa musique et la nature. Elle s'arrêtait une seconde pour s'étirer et souffler un peu. Elle allait repartir lorsqu'elle entendit quelque chose craquer au loin derrière elle. Elle se retourna précipitamment. Elle pensa au pire, toute seule dans les bois, si quelqu'un de malhonnête passait et voulait lui faire du mal, il y arriverait très facilement. Elle allait se mettre à courir lorsqu'elle vit enfin une personne arrivée. Elle fronça les sourcils et reconnu Priam. Elle se mit à sourire et souffla de soulagement. Priam avait l'habitude de courir ensemble car ils leur arrivaient souvent de se croiser lors de leurs courses quotidiennes. Quand Priam arriva à sa hauteur, Sookie lui fit la bise. "J'ai cru que tu étais un malade qui venait me violer pour ensuite me kidnapper. C'est pas vraiment un compliment, désolée, mais me refait jamais une peur pareille" fit-elle en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you ready to run? (sookie)   Ven 10 Mai - 21:38

you ready to run?


✽ feat. priam & sookie.
Comme il l’avait prévu, il n’y avait personne dans la forêt à cette heure de la journée. C’est vrai qu’il était très tôt et que peu de gens étaient dotés du courage de s’extirper du lit alors que le soleil venait tout juste d’apparaître. Cela dit, Priam en était bien content; il était plus facile de se concentrer sur la cadence de ses pas quand des spectateurs inattendus n’étaient pas là pour l’observer à la dérobée quand il passait près d’eux. C’était donc une bonne raison de courir avant le petit-déjeuner et en plus, ça lui ouvrait l’appétit à coup sûr. Pendant que le brun poursuivait son jogging, il se demandait si sa colocataire se serait levée à son retour. Peut-être que, si elle était de bonne humeur, elle aurait préparé le petit-déjeuner pour elle et lui. Après tout, Dorrit était un vrai petit cordon bleu; Priam n’avait pas tardé à s’en rendre compte lorsqu’ils avaient emménagé ensemble à Greenwood. Il s’enfonça donc peu à peu dans la forêt, humant au passage les effluves sauvages de Mère Nature, lorsque son pied écrasa malencontreusement une vieille branche sèche qui traînait au sol. Quelques oiseux, alertés par le bruit soudain, piaillèrent en s’envolant des branches d’arbres, situées en hauteur. Amusé, Priam ne s’arrêta cependant pas pour les observer, car s’il s’arrêtait, il n’aurait sans doute pas l’envie de se remettre à courir après. Vous savez ce que c’est, le jogging se doit d’être intensif et ininterrompu pour être efficace.

C’est alors qu’il aperçut une silhouette familière apparaître au tournant. Priam haussa les sourcils en reconnaissant la rouquine à qui il avait pensé ce matin : Sookie, sa pote de jogging, appelons-le ainsi, tiens. Il s’arrêta donc près d’elle, son visage éclairé par un sourire, et entoura aussitôt ses épaules de ses bras en tapotant son dos – il était comme ça, Priam, super affectif. Il savait que ça déplaisait à certaines personnes, mais il s’en foutait bien, s’il était honnête avec lui-même. Un câlin en guise de salutation, c’était bien plus sympa qu’un violent coup à l’épaule, voyons. Les mauvaises langues diraient que si Priam était aussi affectif, c’était parce qu’il pouvait aimer les hommes – tout comme il pouvait aimer les femmes, remarquez – mais, de ça aussi, il s’en foutait. À la limite, ça le faisait rire quand les gens grimaçaient quand il les prenait dans ses bras. Il se détacha d’elle au bout d’un moment et s’esclaffa lorsqu’elle lui fit part de ses craintes infondées. Elle avait vraiment une imagination débordante, cette rouquine, ou peut-être avait-elle ingurgité trop de films au cours de sa vie, suffisamment en tout cas pour s’inventer de pareils scénarios. « Je te rassure, tu n’es pas sur ma liste de potentielles victimes. » plaisanta-t-il avec un faux sourire menaçant. Il la regarda, content d’être tombé sur elle par pur hasard. Il remarqua les fils de ses oreillettes et en conclut qu’elle était sans doute venue ici pour courir et non pour marcher. « T’es là depuis longtemps ? Parce que si, comme moi, tu viens d’arriver, on pourrait faire notre jogging ensemble, t’en dis quoi ? » Comme d’habitude, dans le fond. Sookie était en réalité la seule personne de sa connaissance qui prenait un réel plaisir à courir – aussi tôt le matin, précisons-le – et Priam appréciait la compagnie de la jeune femme, alors…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you ready to run? (sookie)   Mar 4 Juin - 16:33

sookie & priam

« Je te rassure, tu n’es pas sur ma liste de potentielles victimes. » La voila soulagée. Elle en rigolait une fois à ses côtés, se sentant plus en sécurité mais c'était vraiment quelque chose qui la faisait flipper. Qui ne le serait pas vous allez dire. Elle n'aimait pas du tout se retrouver dans un endroit seul, que ce soit dans les toilettes, des bois, une salle, une ruelle, elle avait toujours l'impression qu'une personne allait surgir d'un endroit et l'attaquer. Elle avait surement vu beaucoup trop de films d'horreurs, il fallait qu'elle s'arrête vraiment d'en regarder d'ailleurs. Mais bon, fort heureusement ce n'était que Priam et non pas un possible kidnappeur, elle pouvait enfin souffler tranquillement. « T’es là depuis longtemps ? Parce que si, comme moi, tu viens d’arriver, on pourrait faire notre jogging ensemble, t’en dis quoi ? » Cela lui paraissait être une bonne idée, une très bonne idée même. Elle aimait vraiment courir avec lui, ils se comprenaient tout les deux quand il était question de jogging. Quand leur souffle leur permettait de parler, ils le faisaient et quand cela n'était tout simplement pas possible, ils n'avaient même pas à se prévenir, ils se taisaient. Elle ne saurait même pas comment expliquer. C'était juste un vrai bonheur de courir avec lui, et à n'importe quel moment de la journée et de la semaine d'ailleurs. Déjà qu'elle aimait faire son jogging mais avec lui, c'était encore mieux. Et il faut la croire, peu de gens arrivaient à courir au près de Sookie, allant à sa propre vitesse c'était souvent assez difficile de la rattraper et puis elle s'énervait assez facilement lorsque celui-ci ne pouvait s'empêcher d'ouvrir sa bouche ou de faire des pauses toutes les trente secondes. C'était juste insupportable pour elle. C'était pour ça qu'elle était si contente d'avoir trouver Priam, elle était enfin tomber sur quelqu'un avec qui elle pouvait courir avec bonheur, et franchement il pouvait s'en vanter oh oui. « Je viens d'arriver, je faisais quelques petits échauffements et j'allais repartir. Tu sais très bien que courir avec toi est un bonheur Priam, donc bien sur je suis pour moi ! » fit-elle avec un immense sourire collé sur le visage.

Ils repartirent donc doucement d'abord puis en accelerant peu à peu. Ils avaient à peu près le même rythme de course, même si elle soupçonnait Priam de ralentir légerement pour être à sa hauteur. Avec la carure qu'il avait, ça ne l'aurait pas surpris le moins du monde en tout cas. Ils continuaient alors à courir en faisant de grandes enjambées tels des gazelles. Elle vit au loin un tronc posé par terre qui appelaient ses fesses à se poser sur celui-ci, elle y courra donc et s'assit dessus. Elle sortie sa gourde, attachée à son short, et en but d'abord une première gorgée. « Et alors quoi de beau dans ta vie Priam depuis la dernière fois ? On ne s'est pas vu depuis trois ou quatre jours maintenant, je pense pas qu'il se soit passé quelque chose de super intéressant entre temps mais on ne sait jamais. » fit-elle le regard plein de curiosité. Elle voulait vraiment en apprendre plus sur Priam, en dehors du fait qu'il aimait courir. Ils étaient de bons amis et ils avaient déjà parlé d'autre chose à part de marche mais elle voulait chaque jour le connaitre un peu plus et c'est ça l'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: you ready to run? (sookie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

you ready to run? (sookie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE LAST KISS. :: Kisses Forest.-