AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jackson&Sohàne - « I feel lost »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Sam 16 Fév - 0:46


I feel lost - Il y a pire que de perdre son chemin
C'est de perdre sa raison d'avancer







© by lizzou

S
ept mois, deux semaines et quatre jours, voilà combien de temps s'est écoulé depuis l'accident de Jake. Sept mois à attendre désespérément qu'il se réveille malgré le mauvais pronostic des médecins. Tout avait été si vite, je ne m'étais pas encore préparée au fait qu'il pourrait un jour me quitter, à vrai dire nous n'avions jamais parlé de séparation tant nos sept années de vies communes avaient été magiques. Et toute cette magie fut réduite à néant par un pauvre chauffard complètement ivre qui lui, s'en est sorti indemne. La mort sur la conscience dites vous ? Oh non, l'alcool aidant, il a bien vite oublié son acte et la vie qu'il avait mise entre les mains des médecins. Une vie qui pour le moment tendait plus vers la mort que la survie.

Les premières semaines de son absence furent terriblement difficiles, je n'avais pas l'habitude de dormir ou de manger seule, de me rendre en cours sans lui à mes côtés. Tout mon quotidien s'était retrouvé changé du tout au tout. Je n'avais désormais plus aucun repères. Dans le fond, je ne pouvais m'empêcher de me dire que j'y étais à mon tour pour quelque chose, j'aurais du le retenir, au lieu de cela j'étais restée dans mon lit profondément endormie jusqu'à ce qu'un coup de téléphone de la police ne me réveille avec fracas. Sept mois passés à ces côtés chaque jours pendant quelques heures pour lui tenir la main ou lui parler, en espérant vainement qu'un miracle arriverait. Bien entendu, j'étais réaliste bien plus que ne l'était la famille de Jake, je savais que dans un tel état, Jake ne s'en sortirait certainement pas. J'aimais terriblement mon petit ami, mais je savais que dans une telle situation, je ferai mieux de m'éloigner petit à petit. Chose difficile lorsqu'on aime une personne depuis près de sept ans, d'autant plus lorsque cet homme s'avère être le premier homme que j'ai aimé dans toute ma vie. Heureusement, on peut dire que l'hôpital comptait dans son personnel, des gens très compétent qui en plus de soulager les douleurs de Jake, soulageaient les miennes. Le jeune infirmier en charge de mon petit ami était toujours présent pour me rassurer ou m'écouter , si bien que lui parler était devenu un rituel quotidien. Jàckson, de son prénom était parvenu à s'imposer dans ma vie comme un ami, un confident ou même un protecteur. Il était apaisant et rassurant dans cette situation qui m'échappait. Je pense même que c'est grâce à lui que j'ai pu tenir le coup et accepter que finalement malgré les efforts des médecins, Jake ne reviendrait jamais. Même si cette perspective de voir mourir l'homme que j'aimais depuis si longtemps, me faisait peur et m'attristait, je savais que je parviendrais à m'en remettre. Une chose est sure, Jake n'aurait jamais accepté me voir souffrir et aurait tout fait pour me rendre le sourire, un sourire que j'ai pu retrouver grâce à l'infirmier qui était désormais comme un frère, voire plus..

Entre moi et Jàckson, tout pouvait sembler ambigu pour beaucoup de personnel ou encore de visiteurs. Après quelques mois de connaissance, notre amitié avait bien évolué à tel point que nous étions loin d'être des étrangers l'un pour l'autre. Nous avions pour habitude de boire un verre ensemble après son service, nous donner des petits surnoms tels que Chouchou et Loulou. Finalement je m'étais rendue compte que j'avais besoin de cet homme, aussi bien maintenant qu'une fois que Jake partirait. Mais ce jour, je le pensais encore loin, très loin.

Une fois de plus, après mes cours, je passa voir Jake. Comme tous les jours je lui parlais en paraissant sa main en espérant qu'il sente que je ne l'abandonnerait pas, mais que plus rien ne serait comme avant. Après avoir passé quelques heures à ses cotés, j'étais finalement rentrée chez moi pour me reposer. Sept mois sans avoir une minute pour soi, cela devenait de plus en plus difficile à assumer. J'aurais aimé voir Jàckson cette après midi. Malheureusement il faisait le soir, je n'avais pu que l'apercevoir au loin à parler à une jeune infirmière de pédiatrie qui semblait lui plaire. Moi jalouse ? C'est possible. Ma relation avec Jàckson était unique et le voir draguer ouvertement une femme me rendait folle et ma culpabilité envers Jake me faisait d'autant plus mal. Pour tout oublier, je préféra me coucher assez tôt après avoir avalé un repas rapide et pris une douche sous une eau bouillante qui m'avait fait un bien fou. Une fois tout terminé, je pu enfin me coucher pour un sommeil réparateur. Du moins jusqu'à ce que je ne sois réveillée par un coup de téléphone en pleine nuit. Lorsque je décrocha le téléphone, je compris que ma nuit aller virer en cauchemars. Au moment même ou j'entendis la voix de Jàckson, la mienne se mit à trembler à l'approche de l'annonce qu'il avait à me faire. «Jàcks.. Il est mort n'est ce pas.. Jake est mort hein..»

Sans perdre une seconde c'est en jogging de sport avec lequel j'avais l'habitude de dormir les nuits froides, en pull over et en basket que je me rendis à l'hôpital encore sous le choc. Je couru comme affolée dans les couloirs tout en retenant mes larmes. Les larmes versée après avoir raccroché le téléphone avaient rougis mes yeux et fait pâlir mon visage quand à mes cheveux, c'était à une vitesse folle que je les avais rassemblés en un chignon grossier. J'avais l'apparence d'une jeune femme au saut du lit, perdue et désespérée à la recherche de Jackson. Je me doutais bien que les médecins feraient d'abord le nécessaire avant que je ne puisse aller faire mes adieux à Jake. A vrai dire il devait avoir une sale mine et plutôt que de m'effrayer, sans doute le personnel voulait il abréger mes souffrances. En pleurant doucement, je me laissa glisser jusqu'au sol comprenant à mes dépends que c'était définitivement la fin pour Jake. Je n'espérais qu'une chose, croiser Jàckson afin que ses yeux, ses bras et son parfum diminuent mes souffrances. Je n'avais qu'une envie, me blottir dans ses bras et tout oublier avec lui à mes côtés.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Sam 16 Fév - 16:58



I feel lost feat Sohàne Hemingway


Cette nuit, j'étais de service. Cela ne me dérangeait pas trop de travailler parfois de nuit. C'était l'habitude, ça faisait partie de mon travail. En général, la nuit c'était plus calme. Nous devions tout de même vérifier que les patients allaient bien. Il arrivait que la nuit soit si calme que j'ai des coups de barre. Ce fut le cas vers 2 heures. Je me pris un café. Je discutais aussi avec des collègues, lorsque l'on n'avait pas grand chose à faire. Puis, vers 4 heures, je fus appeler dans la chambre de Jake. Il y avait eu de l'activité. Apparemment, il s'était réveillé. Je couru donc jusqu'à sa chambre. Lorsque j'arrivais, un médecin était en train d'essayer de le réanimer. Puis, plus rien. Il était mort. Le médecin prononça l'heure du décès. Je dus débrancher Jake de la machine. Je demandais si je pouvais prévenir moi-même Sohàne, pour lui annoncer la nouvelle. On me laissa faire. Ce n'était pas vraiment une chose que je souhaitais faire, mais je pense que c'était mieux si c'est moi qui lui annonçait la nouvelle. Je pris donc mon portable et je décidais de l'appeler.

Allô, Sohàne, c'est moi, c'est Jackson.

Elle comprit tout de suite pourquoi je l'appelais. Elle me demanda si Jake était mort.

Je suis désolé Sohàne. C'est bien ça. Jake vient de décéder. Je suis vraiment désolé. Toutes mes condoléances.

J'étais vraiment triste pour elle. Je crois que j'étais un peu ému. Pauvre Sohàne, elle allait être dévastée. Je savais qu'elle allait arriver. Elle devait être en train de pleurer. J'alalis être là pour la consoler. Il fallait qu'elle reste forte, qu'elle ne baisse pas les bras. J'étais là pour elle. Maintenant que Jake n'était plus de ce monde, Sohàne n'aurait plus de raison de venir à l'hôpital. J'étais horrible de penser ça, mais j'espérais que nous pourrions continuer à nous voir. J'allais tout faire pour rester en contact avec elle, être là pour la soutenir. Je ne voulais pas que tout soit fini entre nous.

Sohàne arriva à l'hôpital. Comme je m'en doutais, elle avait pleuré. Elle demanda à voir Jake. Elle allait bientôt pouvoir le voir. J'allais vers elle, pour la soutenir.

Sohàne.

Je m'approchais d'elle et la pris dans mes bras.

Je suis là Sohàne, tu n'es pas toute seule. Tu peux pleurer autant que tu veux sur mon épaule. Je suis là pour toi.

J'étais là pour la consoler et je serais là dès qu'elle a besoin de moi. Je serais toujours là pour elle, j'étais, je crois, prêt à tout pour elle. J'espérais qu'elle ne me rejetterait pas dans cette épreuve. Elle avait besoin de soutien et j'étais prêt à lui en apporter. J'étais prêt à panser ses blessures. Elle pouvait se reposer sur moi, je pouvais être fort pour nous deux.

Tu vas pouvoir voir Jake. Après, il y aura des papiers à remplir. Si tu veux de l'aide, je suis là. Ok. Si tu as besoin de moi pour quoique ce soit, tu peux compter sur moi. Je suis là pour toi Sohàne.

J'espère qu'elle avait conscience que j'étais là pour elle. Je n'avais cessé de le répéter, mais elle était sous le choc. Jake venait de mourir, c'était normal. Avec le temps, elle pourrait faire son deuil, mais il faudrait plusieurs jours, sûrement plusieurs semaines, voire plusieurs mois, cela dépendait.

code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Sam 16 Fév - 18:06


I feel lost - Il y a pire que de perdre son chemin
C'est de perdre sa raison d'avancer







© by lizzou

J
e ne savais pas combien de temps j'étais restée assise dans le couloir, recroquevillée sur moi même à pleurer pour extérioriser toute la douleur que je ressentais à l'instant. Il est vrai que mes sentiments pour Jake n'étaient plus les mêmes depuis ma rencontre avec Jackson. Ce dernier s'était imposé comme une évidence. Jackson n'était plus un amis, il était bien plus que cela à mes yeux. Je me demandais même comment je pourrais faire pour vivre sans le voir désormais. J'avais trouvé le prétexte de venir voir Jake pour croiser Jackson et finir la journée à ses cotés dans un bar ou au restaurant. Mais désormais que Jake était mort, je n'avais plus ce prétexte pour revoir l'homme dont je tombais peu à peu amoureuse. Cette perspective me faisait autant de mal que le décès de Jake, dans le fond ce n'était pas un homme mais deux que je perdais ce soir.
Ce fut un médecin qui me fit relever et asseoir sur une chaise. Je m'étais arrêté de pleurer mais mes yeux trahissaient mon état de désespoir. Jackson était introuvable et sans ce repère, je ne pouvais pas affronter la vision de Jake inerte, immobile à jamais. Soupirant, j'avais plus envie de rentrer chez moi et de revenir seulement le lendemain pour affronter la réalité. Mais dans une lueur d'espoir, j'aperçu une silhouette que je connaissais par cœur tant j'avais pris plaisir à l'observer secrètement. Vêtu de sa blouse blanche d'infirmiers, et de son petit col vert, je reconnus aussitôt Jackson qui semblait m'avoir aperçue à son tour. Mes larmes se remirent à couler sur mes joues alors qu'il approchait de moi. Lorsqu'il me prit dans ses bras, ce fut toute tremblante que je glissa mes bras dans son dos en m'accrochant désespérément à son vêtement. Le visage dans son cou, son parfum m'apaisait. Je parvenais à contrôler ma respiration en écoutant sa voix sans que ses paroles aient forcément un sens. J'avais juste besoin de l'entendre me parler et me jurer qu'il serait là pour moi.


Jackson Blake– Je suis là Sohàne, tu n'es pas toute seule. Tu peux pleurer autant que tu veux sur mon épaule. Je suis là pour toi. Tu vas pouvoir voir Jake. Après, il y aura des papiers à remplir. Si tu veux de l'aide, je suis là. Ok. Si tu as besoin de moi pour quoique ce soit, tu peux compter sur moi. Je suis là pour toi Sohàne.

Ses paroles me firent le plus grand bien. J'étais persuadée que cet homme n'était pas là par hasard. J'étais persuadée que notre rencontre n'était pas un coup de chance, j'étais intimement sure que nous étions liés. Je ne savais pas encore ce qui nous liait à ce point, mais ce que je savais et ce dont j'étais sure, c'était que j'avais besoin de cet homme plus que personne, que j'étais tombée follement amoureuse de lui dès le premier regard et sa première parole de réconfort. Dans le fond, j'espérais qu'on puisse appeler cela le coup de foudre. Je n'avais pas envie de le quitter désormais Jake décédé. Je tenais réellement à le revoir et à lui avouer ce que je ressentais réellement lorsqu'il était à coté de moi. Blottie dans ses bras, le serrant le plus fort possible et le visage niché au creux de son cou, je pu enfin trouver la force d'articuler quelques paroles.

Sohàne Hemingway– Je ne sais pas si je serai assez forte pour le voir Jackson.. Mais j'ai envie, je dois avoir la force de lui dire au revoir pour faire mon deuil.. Je veux avoir la force de l'embrasser une dernière fois, peu importe la sensation que cela me procureras, j'ai besoin de trouver la force de le faire pour réussir à passer au dessus de cette épreuve. Je suis sure que tu seras toujours là si j'ai besoin, je sais que tu es quelqu'un sur qui on peut compter et tu me protèges depuis qu'on s'est rencontré. J'ai totalement confiance en toi mais je ne sais pas comment je vais parvenir à surmonter ça maintenant qu'on ne se verra presque plus voire plus du tout.. Tu vas me manquer Jackson.. Qu'est ce que je vais faire maintenant.. ? Je vais devoir quitter l'appartement, jamais je n'arriverai à payer le loyer seule sans emplois et sans diplôme.. Je ne peux pas retourner chez mes parents en Australie .. Je vais devoir trouver un petit studio ou une petite pièce à vivre à un prix vraiment démocratique ou vivre à la rue.. Je ne sais pas comment je vais m'en sortir. S'il te plait Jackson reste avec moi ce soir.. Dis à ton chef que je n'y arriverai pas sans toi et reste avec moi je t'en prie.

Plongeant mes yeux dans les siens, je le regarda totalement perdue et désespérée. A nouveau mes larmes brouillaient mes yeux. Tout se bousculait dans ma tête, mes paroles n'avaient aucuns sens mais j'avais trop de choses à penser. Le simple fait de penser que j'allais être séparée de Jackson me rendait folle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Lun 18 Fév - 17:21



I feel lost feat Sohàne Hemingway


Lorsque j'arrivais dans le couloir, Sohàne était dans le couloir. Elle avait pleuré et elle se remit à pleurer. Je la pris dans mes bras, j'essayais de la rassurer, de la réconforter comme je le pouvais. Je lui fis savoir que j'étais là pour elle. Je tenais à ce qu'elle le sache. Je lui fis savoir qu'elle pouvait aller voir Jake. Elle hésitais à le faire, mais elle comptait le faire, lui dire au revoir, l'embrasser pour la dernière fois.

Je pense aussi que c'est mieux pour ton deuil que tu lui dises au revoir. Je suis avec toi pour surmonter cette étape. Prends le temps qu'il te faut ok, je vais m'arranger, tu as le temps qu'il te faut.

Voir Jake mort, tout froid, serait surement difficile pour Sohàne. J'étais à ces côtés pour la soutenir. Sohàne me confia avoir confiance en moi. Mais, elle ne savait pas comment elle allait faire pour se remettre maintenant qu'on allait plus se voir. Je voulais continuer à la voir, tous les jours, si je pouvais.

On peut continuer à se voir, si tu veux bien. Même si tu ne viens plus à l'hôpital pour voir Jake, on peut toujours s'arranger pour se voir en dehors, si ça te dit.

Elle m'expliqua aussi qu'elle n'alalit plus avoir les moyens de vivre dans son appartement, qu'elle ne savait pas trop comment faire, si elle allait pouvoir se trouver plus petit ou devoir vivre dans la rue.

Je ne vais pas te laisser être à la rue. Tu peux venir vivre chez moi, si tu veux. Il y a assez de place pour nous deux, dans mon appartement. Tu peux rester autant de temps que tu veux. Je serais ravi de t'avoir chez moi. C'est mieux si tu ne restes pas toute seule, pendant un moment, au moins le temps de faire ton deuil, après tu verras.

Sohàne me demanda si je pouvais rester avec elle ce soir, elle ne voulait pas rester seule, ce que je comprenais. Elle me supplia, je ne pouvais pas refuser.

Je vais voir pour m'arranger, ne t'en fais pas. On va passer la soirée ensemble. Tu veux venir dormir chez moi ce soir ? Je vais voir avec mon chef pour pouvoir passer du temps avec toi.

Je ne voulais pas la laisser seule, la pauvre. Je voulais être là pour qu'elle se remette au mieux.

Sinon, il faut qu'on appelle d'autres personnes, pour prévenir du décès de Jake ? Tu veux que je t'aide pour les démarches administratives ?

Je sais que je lui parlais vite de ce genre de chose, mais il le fallait bien. Malheureusement, je n'avais pas le choix, c'était les formalités.

code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Lun 18 Fév - 22:41


I feel lost - Il y a pire que de perdre son chemin
C'est de perdre sa raison d'avancer







© by lizzou

J
ackson était réellement quelqu'un d'unique. Je l'avais su dès la première minute ou nous nous étions adressé la parole. Il a quelque chose de si touchant et si séduisant à la fois. Ce garçon était un vrai mystère à mes yeux. Un mystère que je mourrais d'envie de découvrir et de connaitre plus en profondeur. Ce garçon était vraiment quelqu'un de bien. J'avais pu remarquer à quel point il était proche des gens. Il agissait toujours pour leur bien, tout comme il l'avait fait pour Jake durant son hospitalisation mais aussi et surtout pour moi. Jackson avait été mon pilier ces derniers mois. Sans lui je serai très certainement en pleine dépression mais il est parvenu à obtenir ma confiance et même plus. Jackson est parvenu à prendre mon cœur moi qui aimais pourtant profondément Jake. A vrai dire, j'ai commencé à me détacher peu à peu de Jake à mesure que je m'attachais à Jackson. Je me sentais pourtant coupable, mais je revoyais Jake me dire qu'il ferait tout pour pouvoir me voir heureuse quitte à se faire du mal lui même. Je suis heureuse aux cotés de Jackson. Je crois qu'il nous aurait donné sa bénédiction et ses vœux de bonheurs. Blottie dans les bras de Jackson, refusant de le lâcher, j'eu une petite pensée pour mon défunt fiancé. Je lui envoya mes dernières paroles en pensées. Un dernier Je t'aime.

Jackson Blake– Je pense aussi que c'est mieux pour ton deuil que tu lui dises au revoir. Je suis avec toi pour surmonter cette étape. Prends le temps qu'il te faut ok, je vais m'arranger, tu as le temps qu'il te faut.

Je ne me sentais pas encore prête à le voir, j'avais peur qu'il soit comme dans les films policiers, difforme et impossible à reconnaitre. J'avais peur de son teint de peau blanchâtre. J'avais peur qu'il ai les yeux ouverts, qu'il me regarde pendant que je le laisse partir sous mes yeux. Mais plus que tout, j'avais peur de le toucher, de sentir ce froid indescriptible et de l'embrasser et pourtant j'en mourrais d'envie. J'aurais aimé qu'il m'envoie un message, un signe qui me prouverait qu'il ne m'en veut pas. Qu'il comprend mon geste mon éloignement et mon rapprochement avec Jackson. j'en avais besoin pour passer à autre chose aux cotés de Jackson. Je me remis à écouter les paroles de ce dernier, en tentant tant bien que mal de penser à autre chose qu'à mon fiancé mort derrière la porte. Ses paroles me rassuraient subitement. Mon angoisse de le perdre diminuait peu à peu. Mais les mots qu'il prononça ensuite me remplirent les yeux de larmes. Il me touchait tellement de toute sa bonté. , Je plongea mon regard dans le sien pour le remercier.

Jackson Blake– On peut continuer à se voir, si tu veux bien. Même si tu ne viens plus à l'hôpital pour voir Jake, on peut toujours s'arranger pour se voir en dehors, si ça te dit. Je ne vais pas te laisser être à la rue. Tu peux venir vivre chez moi, si tu veux. Il y a assez de place pour nous deux, dans mon appartement. Tu peux rester autant de temps que tu veux. Je serais ravi de t'avoir chez moi. C'est mieux si tu ne restes pas toute seule, pendant un moment, au moins le temps de faire ton deuil, après tu verras.

Sohàne Hemingway – Oui.. J'ai vraiment envie de rester proche de toi Jackson. Tu es plus qu'un frère, je suis bien trop accrochée à toi pour accepter une séparation si brutale. Tu as été mon pilier.. J'ai bien peur que sans toi à mes cotés, je ne m'effondre complètement. Mais je ne veux pas non plus m'imposer dans ta vie. Je ne veux pas que tu vives en fonction de moi je ne veux pas prendre ton espace vital. Je ne veux pas que tu regrettes de m'héberger.. En plus.. Quand je m'installe quelque jour chez quelqu'un, on ne me laisse jamais repartir. C'est comme ça que Jake et moi avons emménagé ensemble. J'ai passé une semaine chez lui.. Il ne m'a plus jamais laissé partir.. Mais au moins, je serai éternellement apaisée si je vivais constamment avec toi. Mais promets moi de me fiche à la porte dès que je dépasse les bornes. J'ai besoin d'une présence, d'un soutient. Mais c'est du tiens dont j'ai besoin. D'aucun autre.
Je caressa doucement sa joue pour le remercier. Dans ses yeux, je me perdais complètement. Il avait les yeux bleus dont j'avais toujours rêvé. A travers son regard , j'avais l'impression qu'il souffrait de me voir souffrir. Et c'est cette sensibilité cachée qui me séduisait chez ce garçon. Je l'aimais plus fort que jamais. Comme si nous avions toujours été faits l'un pour l'autre. Je l'écouta continuer, ravie qu'il m'ait proposé de vivre quelques temps chez lui, de me montrer qu'il tenait à moi et que lui aussi refusait notre séparation. Je ne savais rien de ses sentiments, mais j'aurais donné tout pour être une de ses cellules nerveuses, celles qui disent ou non si il aime quelqu'un. J'aurais aimé savoir si lui aussi partageait mes sentiments ou si je m'accrochais désespérément en vain.

Jackson Blake– Je vais voir pour m'arranger, ne t'en fais pas. On va passer la soirée ensemble. Tu veux venir dormir chez moi ce soir ? Je vais voir avec mon chef pour pouvoir passer du temps avec toi. Sinon, il faut qu'on appelle d'autres personnes, pour prévenir du décès de Jake ? Tu veux que je t'aide pour les démarches administratives ?

Jackson était une tête pensante dans ce moment difficile. Il pensait à tout alors que moi je ne pensais qu'à lui. Le comble pour la fiancée du défunt n'est ce pas. J'avais trouvé le courage d'appeler les parents de Jake après son appel. Ils étaient à l'instant sur la route pour remplir les formalités que je ne pouvais remplir. Je connaissais Jake, mais je n'étais en aucun cas sa femme. Je n'avais pas le droit de prendre seule les décisions. Me décrochant petit à petit de Jake, Je le regarda constamment.

Sohàne Hemingway – C'est gentil Jackson.. Merci pour tout ce que tu fais en ce moment c'est vraiment adorable, je ne sais pas ce que je ferai sans toi et surtout je ne sais pas comment te remercier assez.. Ne t'en fais pas pour ses parents, je les ai appelés. Ils se chargeront eux même des papiers. Je ne pense pas que j'en savais assez sur Jake pour remplir les papiers et puis je ne prends pas les décisions seule.. Il ne me reste qu'à lui faire mes adieu.. Reste ici s'il te plait.. je crois que j'aurai besoin de toi à la sortie. Ensuite promets moi que je passerai la nuit avec toi. Je ne saurai pas dormir seule j'en suis incapable..

Je caressa délicatement sa main et la lui lâcha en rentrant dans la chambre de Jake. Lorsque je ferma la porte et me retourna vers lui, je me sentis oppressée, comme si on m'écrasait la gorge et le laissa glisser contre la porte en le regardant bouche bée. Jake était toujours le même, toujours si beau. Il avait les yeux fermés, la peau claire sur laquelle les pompes funèbres avaient appliqué une couche de maquillage pour le rendre présentable. Quelque chose m'attirait vers lui et me repoussait à la fois. Mais je trouva la force de me relever et d'approcher. Je mis plusieurs minutes à prendre sa main tant j'hésitais. Elle était lourde, froide, mais d'un froid indescriptible, ce n'était pas du tout désagréable. Je me surpris même à caresser son visage et son front en gardant sa main dans la mienne. Je possédais autour du cou un pendentif d'un saint protecteur. Sans une hésitation, je le retira et le lui passa autour du cou en pleurant.
Sohàne Hemingway – C'est à toi de me protéger désormais.. C'est toi mon ange gardien Jake. Je te demande pardon..

Doucement, j'approcha mes lèvres des siennes et l'embrassa longuement. Je ressentis un bien entre fou d'avoir réussi à le faire. Je lui souris ensuite en continuant de pleurer.

Sohàne Hemingway – Va en paix.. Je t'aime Jake..
J'eu le plus grand mal du monde à sortir de la chambre mais y parvins néanmoins. Je retrouva Jackson toujours présent et lui tomba dans les bras en fondant en larmes. C'était des larmes de bonheur et de paix. J'étais fière de moi, fière de lui avoir dis adieu. Je ressentis bizarrement comme une force qui me poussait vers lui. Un vent léger alors qu'aucune fenêtre ou porte n'était ouverte. J'en étais persuadée, j'était Jake. Il me faisait signe, il me donnait sa bénédiction ce qui me fit totalement fondre en larmes.

Sohàne Hemingway – Je l'ai fais Jackson.. J'ai trouvé la force.. J'ai réussi ..


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Jeu 21 Mar - 9:10



I feel lost feat Sohàne Hemingway


Jake était mort. Sohàne devait voir le corps, je lui conseillais de lui dire au revoir, même si ce n'était pas facile, je pense qu'elle devait le faire. J'avais peur qu'elle regrette de ne pas l'avoir fait, si elle ne le faisait pas. Je m'étais arrangé avec les collègues pour qu'elle ait un peu de temps.
Puis, elle m'annonça qu'elle voulait qu'on reste proche, je le voulais aussi. Je ne voulais pas cesser de la voir, ça m''aurait briser le cœur. Elle m'avoua que j'étais son pilier. En effet, je comptais être celui qui serait là pour la soutenir. Elle avait peur que sans moi, elle ne tiendrait pas.

Ne dis pas ça, je suis sûr que même sans moi, tu arriverais à t'en sortir. Mais je suis là et je vais rester près de toi, aussi longtemps que tu auras besoin de moi, ok.

Sohàne n'allait plus avoir de logement et l'idée de la savoir dans la rue ou je ne sais où, m'était insupportable. Je lui proposai tout naturellement de venir vivre avec moi. Ce serait plus facile pour moi de la soutenir ainsi. Elle ne voulait pas s'imposer, elle avait peur que je regrette mon choix.

Ne t'en fait pas, je suis sûr de ne pas regretter mon choix, tu es vraiment la bienvenue. Je suis sûr que tout va bien se passer.

Elle ajouta que quand elle s'installait pour quelques jours, après on ne la laissait plus partir. C'est ce qu'il s'était passé avec Jake. Je souris.

On verra bien et tu peux rester aussi longtemps que tu voudras. Tu as sûrement raison, je ne voudrais peut-être pas que tu partes. Mais si toi tu veux partir, tu restes libre. Je pense qu'il n'y a pas de raison pour que ça se passe mal. Je suis sûr que la cohabitation entre nous va être super.

Puis Sohàne me demanda si je pouvais me libérer pour ce soir, elle ne voulait pas être seule. Je le comprenais et je ne voulais pas la laisser seule non plus. Je lui dis alors que j'allais m'arranger. Sohàne me remercia. Elle n'avait pas à le faire, c'était normal ce que je faisais. Elle m'expliqua qu’elle avait appelé les parents de Jake et qu'ils allaient venir remplir les papiers.

Tu n'as pas à me remercier tu sais, ce que je fais, je trouve que c'est normal. Merci d'avoir appelé les parents de Jake, tu as raison, c'est à eux de remplir ses papiers.

Sohàne voulait à présent voir Jake, elle se sentait apparemment prête. Elle me demanda de rester à l'attendre, qu'elle aurait besoin de moi après.

Oui, ne t'en fais pas, je reste là, je t'attend.

Avant d'aller dans la chambre de Jake, elle voulait savoir si elle pourrait passer la nuit avec moi, elle ne se voyait pas la passer seule.

Oui, ne t'en fais pas, nous pourrons passer la nuit ensemble. Je ne vais pas te laisser seule.

Au bout de quelques minutes, Sohàne quitta la chambre et revint vers moi. Elle m'expliqua qu'elle avait trouvé la force, qu’elle avait réussi à lui dire au revoir.

C'est bien, je suis fière de toi. Je suis content pour toi que tu es pu le faire. Je pense que c'est une bonne chose.

Sohàne avait été assez forte et c'était bien. Je pense que c'était une bonne chose qu'elle ait eu la force d lui dire au revoir, de le voir pour la dernière fois. C'était une étape pour qu'elle puisse faire son deuil.

Je pense que maintenant, tu ne devrais pas rester ici. Tu devrais rentrer te reposer. Cela ne sert plus à rien de rester là. Tu dois être fatiguée. Tu devrais peut-être t'allonger un peu.

code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   Sam 23 Mar - 13:58


I feel lost - Il y a pire que de perdre son chemin
C'est de perdre sa raison d'avancer







© by lizzou

J
[i]e l'avais fais. J'avais réussi à faire les adieu à Jake. Désormais je n'avais plus mal , j'étais soulagée de lui avoir dis tout ce que j'avais sur le coeur mais j'étais surtout heureuse de l'avoir vu. J'avais sentis sa présence, c'était quelque chose d'incroyable mais j'avais sentis comme s'il me disait au revoir à son tour. J'avais sentis qu'il ne m'en voulait pas. Jake avait toujours voulu mon bonheur, j'étais désormais sure qu'il allait en paix. Désormais, j'allais enfin pouvoir revivre à peu prêt normalement. Le plus dur maintenant c'était la solitude que j'allais devoir affronter. Jake avait prit énormément de place dans ma vie, l'appartement était encore rempli de sa présence. Je crois qu'au fond je ne me ferai jamais vraiment à son départ mais je n'avais pas le choix c'était ainsi. Dans tous les cas, je savais désormais que je pouvais compter sur le soutient de Jackson. Jackson est vraiment un homme génial. Il est toujours présent même pendant des heures de travail. Il est vrai que nous nous étions liés d'amitié, nous avions une relation très particulière depuis quelques temps, néanmoins, il était présent à mes cotés et semblait prêt à tout pour moi. J'étais très fière et j'avais beaucoup de chance d'avoir un homme comme lui à mes cotés en ces moments difficiles. J'étais réellement heureuse à ses côtés. Heureuse et même amoureuse.
Jackson m'avait bien dit qu'il serait là aussi longtemps que j'aurais besoin de lui. Le soucis est que désormais, je ne me vois plus vivre sans lui. J'avais plus que jamais besoin de le voir. J'aimais beaucoup le fait qu'il m'ai proposé de vivre chez lui jusqu'à ce que je retrouve un logement, mais je risquais de me laisser charmer et de tomber profondément amoureuse de lui. J'avais peur de ne plus savoir partir , peur qu'il s'éloigne pour ne pas me faire espérer ce qui n'aurait jamais eu lieux. Je détestais ces moments d'angoisse pendant lesquels je me demandais ce que deviendrait mon avenir.
Les paroles de Jackson me faisaient du bien. J'étais rassurée de savoir qu'il était fier de moi. Je me sentais exister aux yeux de quelqu'un.
Sohàne Hemingway – Jackson .. Je suis vraiment heureuse de t'avoir rencontré. J'avais du soutient avant mais tout le monde est bouleversé, je me serai retrouvée seule si tu n'avais pas été là. Tu es si gentil et si protecteur. Tu es vraiment quelqu'un d'exceptionnel et j'espère très sincèrement qu'on ne se quittera jamais. Aujourd'hui plus que jamais je suis sure que tu es plus qu'un ami. Tu es mon meilleur ami et même plus. Tu es mon ange gardien en quelque sorte.. Merci pour tout.. Tu ne pourras jamais m'empêcher de te remercier après tout ce que tu fais. Je t'aime Jackson Blake ..
Je lui souris et le serra tendrement. Je posa mon visage dans son cou et glissa mes mains dans sa nuque. Je le calina longuement et finis par suivre ses conseils.
Sohàne Hemingway – Tu as raison, la fatigue ne m'aidera pas. Je vais aller me coucher un peu. Mais Jackson.. Ca te dérangerait si j'allais chez toi ? si je rentre à l'appartement je n'arriverai jamais à fermer l'oeil.. J'ai plutot besoin d'un endroit ou je pourrais dormir sans être entourée de choses appartenant à Jake.. Enfin si tu acceptes.. Je te ferai le meilleur petit déjeuner pour toi manger, tu ne voudras jamais plus approcher les fourneaux ensuite
Je lui souris et glissa ma main dans la sienne. J'avais besoin de ce contact avec lui. Je ne voulais pas non plus en faire de trop. J'espérais qu'un jour je pourrais me reposer dans ses bras, avoir la chance d'aimer à nouveau. Mais cette fois, c'était Jackson que je voulais aimer, c'était Jackson qui en quelques semaines était parvenu à me charmer et à me montrer les plus belles facettes qu'il avait en lui.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jackson&Sohàne - « I feel lost »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jackson&Sohàne - « I feel lost »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE LAST KISS. :: Greenwood's Hospital.-