AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}   Sam 9 Mar - 16:56

sex is part of nature and I go along with nature,
Je n’avais pas pour habitude de me mêler de ce qui ne me regardais pas et, en general, je laissais les problèmes des autres aux autres eux-mêmes. Cependant, contre toute attente, les problèmes de Kelian m’avaient particulièrement touché. Alors évidemment, lorsque quelque minutes plus tard je le voyais de nouveau une bouteille de bière à la main, je ne pouvais m’empêcher de ressentir le besoin de le faire arrêter, ne serait-ce que pour aujourd’hui. A en juger par le début de la journée, nous étions visiblement partis pour passer cette dernière tous les deux, et c’était assez rare pour en profiter. De mon point de vue, l’empêcher de boire ne serait-ce que pour 24h ne pouvait que lui être bénéfique. D’ailleurs, plus j‘y pensais et plus j’en venais à me demander comment j’avais pu passer à côté e l’alcoolisme de Kelian. La plupart du temps, c’était dans des bars que je le retrouvais, et la plupart du temps, il était déjà tout sauf sobre. Pourtant, je n’avais jamais rien vu d’anormal dans cette attitude répétitive. J’avais été bien naïve et surtout bien aveugle. Cette fois-ci, j’étais bien décidée à ne pas me faire avoir une seconde fois, ce pourquoi je pris les choses en mains à ma manière. Doucement, je lui ôtai la bouteille des mains, lui proposant dans le même temps de sortir. Pour être honnête, je m’attendais à ce que Kelian ne devienne plus ou moins agressif envers moi, ou du moins, j’imaginais qu’il n’allait pas prendre mon initiative au mieux. Néanmoins, à mon étonnement, Kelian garda son sang-froid. Pour toute réponse face à mon geste, le jeune homme se contenta de me demander de lui rendre son bien. Voyant que je n’étais pas décidée à le faire, il se vendit malgré lui en m’avouant qu’il ferait tout ce que je voudrais, pourvu que je lui rende cette fichue bouteille. Naturellement, j’arquai les sourcils. Tout ce que je veux ? répétai-je comme si j’attendais une quelconque confirmation de sa part. Mais je ne veux rien moi Kelian, si ce n’est que tu ne touches pas à cette bière, lâchai-je simplement. Je ne cherchais pas à le faire culpabiliser ni à ce qu’il ait honte. Je voulais juste qu’il comprenne. Tout ce que j’essayais de faire, c’était de l’aider, rien de plus. J’étais consciente que c’était loin d’être évident pour lui, mais une journée sans alcool était déjà beaucoup, même pour moi. Kelian s’il te plait… à défaut d’une bière, on va prendre un café, tentai-je une nouvelle fois. Après tout, c’était mieux que rien du tout, et la caféine lui permettrait sûrement de se passer un peu d’alcool le temps de quelques heures. Dans le même temps, je me relevai du lui et me dirigeai machinalement vers l’évier où je versai le contenu de la bouteille. Je reposai ensuite la bouteille vide sur le plan de travail contre lequel je m’adossai. De là, je ne quittais pas Kelian des yeux. Il paraissait nerveux et encore une fois, je m’en voulais. Cependant, si c’était le prix à payer pour pouvoir l’aider un minimum, je préférais nettement prendre le risque. C’était bien la première fois que je m’attardais à aider Kelian, moi qui ne pouvais pas le souffrir, mais je ne regrettais pas pour autant. Le côté sensible dont il faisait preuve m’attendrissait, je devais l’avouer. « Tu dois me trouver pathétique.. » Suite à ses propos, je secouai immédiatement la tête négativement. Bien sûr que non, arrêtes, le rassurai-je d’une voix qui se voulait douce. Jamais je ne me permettrai de te juger, tu es tout sauf pathétique Kelian, je t’assure, terminai-je en concluant mes propos d’un léger sourire. J’étais probablement maladroite, mais j’essayais de le rassurer comme je le pouvais. Je restai silencieuse quelques secondes tandis que je m’approchais de lui. Alors, tu viens avec moi ?, lui demandai-je une nouvelle fois tandis que je lui tendais la main, sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}   Dim 10 Mar - 6:31

Sex is a part of nature and I go along with nature.


À vrai dire, il n'y avait rien d'aberrant qu'Arleen n'ait jamais découvert mon alcoolisme avant aujourd'hui. Je n'étais pas du genre à le montrer ouvertement, préférant me faire voir comme un mec qui aime sortir, s'amuser et boire à cause de la situation, et non pas pour un manque. Puisque j'allais à l'université, ou tout simplement pour être en public le jour, je gardais une bouteille opaque sur moi et la remplissait d'alcool, pouvant ainsi boire sans que personne ne se doute que ce n'était ni de l'eau ni du café qui se trouvait à l'intérieur. Pour l'odeur, je faisais tout simplement attention afin de ne pas trop m'approcher des autres, et le tour était joué. À moins de ne pas sortir de chez moi de la journée, je prenais aussi garde à ne pas trop me bourrer, gardant ainsi une attitude normale pour la plupart du temps. Et puis bon, effectivement, je ne voyais pas souvent Arleen le jour, disparaissant bien vite le lendemain et ne la rencontrant presque seulement dans les bars ou les soirées chez des amis. Cette facette de la jeune femme m'étonnait véritablement, et je dois avouer que j'étais partagé entre la colère de la voir m'interdire ce dont j'avais autant besoin et la sympathie de savoir qu'elle voulait m'aider, moi, cas désespéré. Elle avoua alors n'avoir envie de rien si ce n'est que j'arrête de boire pour le moment, ce qui me surpris aussitôt. Wouah, elle était vraiment déterminée, je ne l'avais jamais vu avec autant de désir d'accomplir quelque chose. « Kelian s’il te plait… à défaut d’une bière, on va prendre un café » Même si cela ne durait que quelques heures, j'avais du mal à me défaire de cette idée. Rohh et puis, si ça pouvait bien lui faire plaisir. J'abandonnai afin de lui donner ce qu'elle voulait, baissant les bras dans l'idée de lui piquer la bouteille et d'aller m'enfermer dans la salle de bain pour la terminer. Je savais bien que, de toute façon, je ne tarderais pas ce soir ou cette nuit afin de tout recommencer encore une fois. Elle devait avoir un pouvoir sur moi puisque je n'étais pas du tout quelqu'un qui « abandonnait » si facilement. Enfin, c'était un grand mot puisque j'avais encore en tête de reprendre où j'en étais lorsque la jeune femme ne serait plus là pour veiller sur mes actions. « C'est bon, t'as gagné.. mais tu racontes cela à quelqu'un et tu peux être certaine que je vais me venger » Je n'avais pas dit cela méchamment, mais seulement pour lui faire comprendre que la situation ne m'amusait pas du tout et que je n'hésiterais pas à le lui faire payer si jamais elle disait à quiconque ce qui se produisait à cet instant, détestant me retrouver dans un état « d'infériorité ». Je faillis me relever lorsqu'elle vida le contenu de la bouteille dans l'évier pour l'en empêcher, mais je me ravisai alors, me disant que le mieux serait de tenir ma parole de laisser tomber l'alcool pour quelques heures. Je lui avouai alors me sentir pathétique, la saisissant sans doute par mes paroles. Effectivement, j'étais une personne très sensible, mais rares étaient les situations où je le montrais, encore moins lorsque c'était Arleen. Cela était une partie de mon caractère que je tentais de cacher pour ne pas m'affaiblir devant les autres et ne pas perdre toute crédibilité. Sa réponse me fit sourire un peu, mais je ne rajoutai rien, déjà bien assez honteux d'avoir autant parlé et de m'être tant ouvert devant celle-ci. Elle en savait beaucoup trop, et je commençais à regretter de m'être confié à celle-ci. Et si cela changeait notre relation ? Voudrait-elle toujours coucher avec un mec qui n'avait pas bu pour le plaisir de la soirée, mais bien par dépendance ? Enfin, je ne m'inquiétais pas réellement de cela, me disant qu'une amitié avec elle me ferait un autre aspect à explorer. Quoique j'étais bien certain qu'elle recommencerait à m'énerver le jour d'après. Je commençais même à ressentir cela pour elle depuis notre échange sur la bière. « Alors, tu viens avec moi ? ». « Oui, c'est bon, j'arrive » Je pris la main qu'elle me tendait, mais je me stoppai bien vite devant la porte en me rappelant que je ne portais qu'un t-shirt et un caleçon, tenue sans doute bien inappropriée pour aller prendre un café en public. Je ris puis me redirigeai vers ma chambre, prenant un jean dans ma commode et l'enfilant précipitamment, de même que mes converses. J'en profitai pour prendre mes lunettes de soleil, dissimulant la rougeur de mes yeux pour ne pas éveiller de soupçons autour de moi, si jamais je tombais face à face avec une personne que je connaissais. Je ne pris pas la peine de prendre la voiture, sachant qu'il y avait beaucoup de petits cafés près d'ici. « Bon, je t'invite, mais c'est toi qui a l'honneur de choisir l'endroit. Et pour te faire pardonner, t'as de la pression, car il faut bien que ce café-là en vaille la peine si je veux qu'il surpasse la bière que tu as puérilement vidé dans l'évier, sans pitié ! » dis-je alors avec un petit sourire amusé, la poussant pour l'agacer, ayant retrouvé un peu de ma bonne humeur. À croire qu'elle avait des dons pour aider les autres.



Dernière édition par Kelian Elijah Rothesay le Lun 11 Mar - 3:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}   Dim 10 Mar - 21:34

sex is part of nature and I go along with nature,
Je n’aurais jamais pensé vouloir aider Kelian pour quoi que ce soit avant aujourd’hui. Et après avoir écouté le jeune-homme se confier à moi, je n’aurais jamais cru non plus qu’il me laisse l’aider aussi facilement. Je fus d’ailleurs étonnée du calme dont il faisait preuve. Je m’attendais plutôt à ce qu’il devienne un brin agressif, ce qui aurait été compréhensible. Je ne savais absolument pas de quelle manière j’aurais régi si les rôles avaient été inversés, mais j’essayais de me mettre à sa place, bien que ce ne soit pas évident. Je me risquai donc à lui proposer un café pour remplacer un tant soit peu l’alcool qu’il avait visiblement besoin d’ingurgiter. Pour être honnête, j’ignorais si cela allait lui faire oublier son besoin d’alcool aussi facilement, mais je ne perdais rien à essayer. D’ailleurs, je ne m’attendais pas à ce que ça marche, et pourtant. Après quelques secondes de réflexion, Kelian accepta de sortir avec moi. « C'est bon, t'as gagné.. mais tu racontes cela à quelqu'un et tu peux être certaine que je vais me venger » Je pouvais voir que ses propos étaient partagés entre la plaisanterie et la réalité, mais cela ne m’empêcha pas de laisser échapper un léger rire. Motus et bouche cousue, me contentai-je de répondre en passant ma main devant mes lèvres. Je savais qu’il y avait une grande part de vérité là-dedans, mais je préférais rendre l’atmosphère plus légère à ma manière. J’imaginais que la situation était déjà assez difficile pour Kelian sans en rajouter. Par ailleurs, je trouvais cela adorable de sa part d’avoir accepté de se passer de cette fichue bière pour aller boire un café avec moi. Je devais avouer que cela me plaisait de profiter de cette après-midi avec lui. C’était assez rare pour le noter sur le calendrier. Merci, le remerciai-je naturellement après quelques minutes de silence. Je lui tendis donc la main afin qu’il ne me suive, sans réellement faire attention au fait qu’il n’avait pas du tout la tenue adéquat pour sortir. Je ne réalisais que quelques secondes plus tard, lorsque je vis la tête que tirait Kelian. Face à sa réaction, je ne pus m’empêcher d’éclater de rire. Ok, je te rends ta liberté ! m’exclamai-je en plaisantant tandis que je lâchai sa main. Vas t’habiller mais ne me fais pas faux bond, hein. Tu ne t’échappes pas par la fenêtre de la chambre ! Je ris une nouvelle fois puis m’adossait contre la porte, en attendant que Kelian ne me rejoigne. Tout en regagnant l’entrée, le jeune homme reprit la parole. « Bon, je t'invite, mais c'est toi qui a l'honneur de choisir l'endroit. Et pour te faire pardonner, t'as de la pression, car il faut bien que ce café-là en vaille la peine si je veux qu'il surpasse la bière que tu as puérilement vidé dans l'évier, sans pitié ! » J’étais contente de le voir sourire ainsi, ce pourquoi j’esquissai un sourire à mon tour, sans même m’en rendre compte. C’est nul de me mettre la pression comme ça, je me vengerai ! le menaçai-je faussement avant de rire légèrement. Ceci dit, je vais prendre mon rôle très à coeur, terminai-je avant d’ouvrir la porte. J’attendis que Kelian ne ferme cette dernière, puis nous nous dirigeâmes en direction du centre.
Après quelques minutes de marche, je me décidais enfin à m’arrêter devant un petit café sympa qui m’avait l’air plutôt agréable vu de l’extérieur. Sourire aux lèvres, je me retournai alors vers Kelian, lui signifiant d’un geste de la main que c’est ici que je choisissais de m’arrêter en sa compagnie. Bon allez, je me lance ! Ici, ça te dit ? Je restai silencieuse quelques secondes, attendant une réponse de sa part, mais ne pus m’empêcher de poursuivre. Si ça ne te plaît pas, c’est moi qui paie ! le rassurai-je avant de l’entraîner à l’intérieur. A cette heure, le café en question était déjà presque rempli – il fallait dire qu’il n’était pas très grand, mais c’était très cosy. Je balayai la salle du regard afin de repérer une table encore libre et, lorsque ce fut chose faite, je me dirigeai vers celle-ci. ça va, tu ne regrettes pas de m’avoir suivi pour le moment ? questionnai-je Kelian tandis que je m’installai sur l’une des chaises vides. Dans le même temps, je lui adressai un petit sourire innocent, comme je savais si bien le faire. Je ne voulais pas qu’il m’en veuille de l’avoir embarqué ici contre son gré, bien qu’il ait accepté quelques minutes auparavant. De toute façon, maintenant que tu es là, j’insiste pour que tu restes, conclus-je simplement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}   Lun 11 Mar - 4:02

Sex is a part of nature and I go along with nature.


Je dois avouer que, même si je détestais que des personnes se mêlent de mes propres affaires sans préavis, j'étais touché qu'Arleen veuille bien mettre autant d'énergie sur moi afin de me faire arrêter de boire. Bon, okay, elle ne règlerait pas tous mes problèmes en une journée, mais je lui étais, tout au fond, reconnaissant qu'elle me fasse oublier, si ce n'est que pour quelques heures, que j'avais une forte envie de me saouler et enfouir mes émotions une fois de plus. Je ne lui montrais toutefois pas réellement, ne pouvant consentir à le faire par fierté, mais sans doute que je lui rendrais la pareille lorsqu'elle aurait besoin de moi à un moment de sa vie et que je serais apte à l'aider. Quoiqu'il en soit, je me décidai enfin à accepter sa proposition, regardant avec difficulté celle-ci vider le contenu de la bouteille dans l'évier. Alors que l'on s'apprêtait à sortir, je me rappelai par chance que ma tenue n'était pas du tout conforme alors je me rendis bien vite dans ma chambre pour enfiler un jean. « Vas t’habiller mais ne me fais pas faux bond, hein. Tu ne t’échappes pas par la fenêtre de la chambre ! » Je dois avouer que l'idée ne me laissait pas indifférent, mais je me contentai de rire, n'ayant pas l'intention de fuir. De toute façon, mon loft ne se trouvait pas au premier étage de l'immeuble alors, n'étant pas Spiderman, j'étais plutôt mal équipé pour sortir par la fenêtre.

On finit donc par se rendre à l'extérieur et j'affirmai que je l'invitais si elle choisissait l'endroit. Je ris à sa remarque lorsqu'elle affirma que je lui mettais la pression. Je haussai simplement les épaules, souriant puisque je n'avais pas bien peur du genre de vengeance qu'elle pourrait user sur moi. On marcha plusieurs minutes jusqu'à s'arrêter devant un café. « Bon allez, je me lance ! Ici, ça te dit ? [...] Si ça ne te plaît pas, c’est moi qui paie ! » « C'est bon, ça me va. Mais attention hein, je peux me montrer bien difficile s'il le faut ! » Plaisantai-je alors, n'ayant toutefois pas l'intention de me plaindre, ni de l'obliger à payer. Mon avis sembla ne pas être très important par contre, puisqu'elle se précipita à l'intérieur en m'entraînant avec elle. On finit par s'asseoir à une table libre et je la regardai directement dans les yeux alors qu'elle m'adressait une fois de plus la parole. « Ça va, tu ne regrettes pas de m’avoir suivi pour le moment ? [...] De toute façon, maintenant que tu es là, j’insiste pour que tu restes » Je voyais qu'elle semblait se demander si c'était la bonne chose de m'avoir amener ici, mais je ne lui en voulais pas du tout, au contraire. D'ailleurs, je ne comprenais pas du tout ma réaction. Je détestais par dessus tout que l'on décide pour moi si je devais boire ou non, et j'avais toujours cru que voir une personne qui me tombait tant sur les nerfs m'empêcher de boire augmenterait ma haine contre celle-ci, mais en fait, j'étais beaucoup plus tolérant. Peut-être était-ce l'orgueil qui me poussait à me contenir devant la rage de reprendre la bouteille. « Ne t'inquiète pas, je n'ai pas l'intention de partir. Et d'ailleurs, merci.. » J'avais dis les derniers mots en baissant le ton, un peu mal à l'aise de lui avouer que j'étais reconnaissant, puis en profitai pour regarder la liste des cafés disponibles, changent alors de discussion. « Tu sais quoi ? Tu choisis ton café préféré pour moi, et je fais de même pour toi. Ça va changer un peu nos habitudes, tant qu'à tout faire différemment aujourd'hui ! » Je faisais allusion, bien sûr, à notre attitude envers l'autre dont nous faisions preuve depuis ce matin, et aussi du petit épisode un peu plus tôt où l'on s'était confié d'importants secrets.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}   Lun 11 Mar - 18:38

sex is part of nature and I go along with nature,
Finalement, Kelian accepta de sortir boire un café avec moi, plutôt que d’ingurgiter sa bière, et j’étais contente de sa decision. Je crois d’ailleurs que c’était plus que visible de par les multiples sourires que je lui avais adressé. C’était par ailleurs ma façon de le remercier. De mon point de vue, c’était un pas en avant pour lui, même si je savais que ce n’était pas si facile et qu’il allait probablement replonger. J’étais satisfaite toutefois de réussir à le faire éviter tout ça ne serait-ce que pour aujourd’hui. Une fois que Kelian fut habillé convenablement pour sortir, nous nous dirigions ensemble en direction du centre afin de trouver un petit café sympa où s’arrêter.

Le temps était plutôt doux, et, bien que quelques bises de vent se fassent sentir parfois, cela faisait du bien de prendre un peu l’air. Je m’arrêtai devant un petit café à côté duquel nous étions sur le point de passé. Il avait l’air plutôt sympa, ce pourquoi je me décidai à y enter en compagnie de Kelian. J’espérais avoir fait le bon choix puisque je me devais de me rattraper pour avoir quelque peu obligé le jeune homme à me suivre ici. Je n’avais pourtant jamais mis les pieds dans ce café. Par ailleurs, la remarque que me fis Kelian avant de pénétrer à l’intérieur ne m’aidait pas à être davantage confiante. « C'est bon, ça me va. Mais attention hein, je peux me montrer bien difficile s'il le faut ! » Je ris légèrement avant de lui adresser une petite grimace. Je décidais néanmoins de me fier à mon intuition, tout simplement. Après tout, ce café n’avait pas l’air d’être horrible, bien au contraire. J’entrainai donc Kelian avec moi tandis que je me dirigeais vers une table vide, à laquelle je m’installai ensuite. Kelian ne semblait pas broncher, et je le remerciai d’être venu ici avec moi, ne manquant pas de lui interdire de partir maintenant qu’il était là. « Ne t'inquiète pas, je n'ai pas l'intention de partir. Et d'ailleurs, merci.. » Je relevai automatiquement le visage, plongeant mon regard dans le sien. Je ne m’attendais pas à ce qu’il e me remercie pour quoi que ce soit. D’ailleurs, j’estimais qu’il n’avait pas à le faire. Je n’avais rien fait réellement qui ne justifie un quelconque remerciement de sa part : j’avais seulement jugé utile de lui tendre la main à un moment où il en avait visiblement besoin. Je souris timidement. Arrêtes, je n’ai rien fait, affirmai-je simplement. Je jetai par la suite un œil par-dessus la carte des boissons lorsque Kelian s’empara de cette dernière. « Tu sais quoi ? Tu choisis ton café préféré pour moi, et je fais de même pour toi. Ça va changer un peu nos habitudes, tant qu'à tout faire différemment aujourd'hui ! » A ses mots, je ne pus réprimer une légère grimace. Bon, maintenant qu’on est là, je dois t’avouer quelque chose, commençai-je en prenant un air qui se voulait grave. En fait… je n’aime pas le café, avouai-je avant d’éclater de rire. Ceci dit, c’est moi qui ai voulu t’emmener ici alors j’accepte de jouer le jeu, terminai-je avec un léger sourire narquois. Pour le coup, je m’étais presque fait prendre à mon propre piège. A cette simple pensée, je ne pus m’empêcher de rire une nouvelle fois.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}   

Revenir en haut Aller en bas
 

#1648 - Sex is a part of nature. I go along with nature. || Arleen & Kelian {Hot}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE LAST KISS. :: Logements Magnolia Street.-